PEUT-ETRE ... PAS LA BONNE RUBRIQUE... SAIS PAS.... TANT PISSSSS... ON ME DIRA....

Aller en bas

01112008

Message 

PEUT-ETRE ... PAS LA BONNE RUBRIQUE... SAIS PAS.... TANT PISSSSS... ON ME DIRA....




AIMERAISSSSSSSSSS savoirrrrrrr.... quels sont les fêtes et évènements..

RELIGIEUX.... OU .... PAS...

qui rythment la vie des marocains tout au long de l'annéeeeee....


(dernièrement, ramadan, al aid)


Merci de me répondreeeeee.... car n'ai pas mis ce post... pour poster

Mais vraimentttt... parce que çà m'intéresse....

:hg,erg:
avatar
waz
utilisateur

Nombre de messages : 3120
Age : 60
Localisation : lille
Date d'inscription : 04/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

PEUT-ETRE ... PAS LA BONNE RUBRIQUE... SAIS PAS.... TANT PISSSSS... ON ME DIRA.... :: Commentaires

avatar

Message le Sam 1 Nov - 14:02 par yousef

La prochaine c'est la fête de fin du pelirinage a la Mecque.Aid Al Adha le 8 decembre appeler en france fete du mouton
Allah benisses les pelerins et les protege.Amin

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 1 Nov - 16:28 par waz

brahim a écrit:La prochaine c'est la fête de fin du pelirinage a la Mecque.Aid Al Adha le 8 decembre appeler en france fete du mouton
Allah benisses les pelerins et les protege.Amin


Choukrannnnn Brahimmmm


Mais t'as pas luuuuuu...... tout ce que j'ai écrisssss....

Ou exprès pour laisser du suspenssss à wazzz...

Veut pas seulement connaître les prochaines....mais celles que les marocains célèbrent tout au long d'une année.... religieuse ou pas...

:hg,erg:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 1 Nov - 16:47 par waz

*Aliya* a écrit:http://www.portail-religion.com/FR/dossier/islam/histoire/les_fetes.php
tiens waz un petit récapitulatif :hg,erg:

SAVAISSSSSSSSS....

QUE POUVAIT COMPTER SUR TOIIIIIII....



Merci ma petite Aliyaaaaaa

Irais.... voir demain.... car aujourd'hui pressée....

planning : - faire une course à quelqu'un que j'ai promis
- aller voir quelqu'un à qui j'ai promis
- Wazzzz invitée à dîner ce soir... et pas virtuel
(m'aurais arrangé remarque que ce soit pas en vrai..
car encore... un peu.... tu sais... mon estomac)

TANT PIS....IRAIS .... QUAND MEME.... PEUX PAS LEUR FAIRE

CAAAAAAAAAA ...... A CEUX QUI M'ONT INVITE..... SE SONT

DECARCASSES POUR MOI.... QUAND MEMEEEEEEE

Ca fait rien..... prendrais ma trousse de secours..... avec accessoiressssss indispensablessssss

***** Sacs biodégradables et boite de Coca *****





Si pas trop tarddddddd..... reviendrais ce soir.... ou demainnnnn

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 1 Nov - 17:33 par michel18240

Merci pour le sîte Aliya, mais elle va être obligée......

.......DE CHERCHER....FATIGUER.....WAZZZZZZZZ

BEAUCOUP MAL VENVENTRE........... :c018:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 1 Nov - 18:24 par *Aliya*

ok waz,je te souhaite donc une bonne soirée ;)
de rien michel :king:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 2 Nov - 18:00 par waz

*Aliya* a écrit:http://www.portail-religion.com/FR/dossier/islam/histoire/les_fetes.php
tiens waz un petit récapitulatif :hg,erg:

Viens de regarder... Aliya

Seulement fêtes musulmanes (donc religieuse) sur ce site...

Merci tout de même...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 2 Nov - 23:26 par *Aliya*

waz a écrit:
*Aliya* a écrit:http://www.portail-religion.com/FR/dossier/islam/histoire/les_fetes.php
tiens waz un petit récapitulatif :hg,erg:

Viens de regarder... Aliya

Seulement fêtes musulmanes (donc religieuse) sur ce site...

Merci tout de même...

désolé je pensais que tu voulais que les fêtes dans l'Islam vu que tu parlais de l'Aid et du ramadan

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 2 Nov - 23:57 par waz

*Aliya* a écrit:
waz a écrit:
*Aliya* a écrit:http://www.portail-religion.com/FR/dossier/islam/histoire/les_fetes.php
tiens waz un petit récapitulatif :hg,erg:

Viens de regarder... Aliya

Seulement fêtes musulmanes (donc religieuse) sur ce site...

Merci tout de même...

désolé je pensais que tu voulais que les fêtes dans l'Islam vu que tu parlais de l'Aid et du ramadan

pas de mal.... ma petite Aliya

te remercie du mal que tu t'es donné pour moi...

Pas pour rien.... les fêtes religieuses m'intéressent aussi ...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 3 Nov - 0:52 par michel18240

J'ai trouvé ses renseignements, peut-être que cela répondra à ta demande.


Liste et dates des fêtes musulmanes
Les 12 mois du calendrier lunaire musulman
Présentations des grandes fêtes musulmanes

1 - Mouharram Le nouvel an.

10e jour - Achoura : un ou deux jours de jeûne suivant les contrées. Pour les chiites, c'est aussi l'anniversaire de la levée de l'armée de Hussein, petit-fils de Mahomet pour faire valoir ses droits de Calife.

2 - Safar


3 - Rabi al Awal
12e jour - Fête du Mawlid-ennabaoui "Moulad", elle commémore la naissance de Mahomet.


4 - Rabi at Tani


5 - Djoumada al Oula


6 - Djoumada at Tania


7 - Radjab


8 - Chaaban
Laila Al-Bar'h : la nuit du pardon. Les musulmans se pardonnent mutuellement leurs fautes avant d'entamer le Ramadan.


9 - Ramadan Le Jeûne : on jeûne tout le mois de Ramadan du levé du soleil au coucher du soleil.

26e jour - Leïlett el Kader, La nuit du destin : anniversaire de la révélation du Coran vers 610.

dernier jour - Aïd-el-Fitr ou Aïd-el-Sarir : Marque la fin du jeûne. On le célèbre par une prière commune.


10 -Chawwâl


11 - Dou al Qada


12 - Dou al Hidjia
le Hadj : le pélerinnage à la Mecque. Il est obligatoire un fois dans la vie du musulman s'il en a les moyens.

10e jour - Aid-el-kebir : fete célébrée en souvenir du sacrifice demandé par Dieu à Abraham. Abraham devait sacrifier son fils mais au dernier moment Dieu fit remplacer son fils par un bélier. C'est la fete du "sacrifice". Elle est célébrée 70 après la fin du ramadan.




Explications sur les fêtes musulmanes
Achoura
Le jeûne de Achoura n'est pas obligatoire mais il est recommandé. Cette fête est surtout suivi par les chiites.

Mawlid
Le Mawlid est l'anniversaire de Mahomet. Sa célébration n'est pas obligatoire.

Fête du Mawlid-ennabaoui "Moulad", la naissance du prophète.

En Tunisie et au Maroc, on fait une patisserie appelée "Assidat", une sorte de crème qui correspondrait au plat préféré de Mahomet ou au plat qu'aurait mangé la mère de Mahomet ce jour-là.
Voir la recette sur www.khaoula.com : Assidat bel boufriwa ou Assidat Zgougou (au pignon).

Ramadan
Le mois de ramadan est le temps du jeûne pour les musulmans. Le Jeûne du mois de Ramadan correspond au quatrième des cinq piliers de l'Islam. Il est donc obligatoire pour tout musulman en état de le faire (en son dispensé les personnes malades ou trop âgées ou les femmes pendant leurs règles). Le jeûne du ramadan commence à l'aube et se termine au crépuscule. Il est interdit de manger, de boire ou d'avoir des relations avec son conjoint pendant ce temps. C'est un temps privilégié pour se recueillir, prier, lire le Coran, etc. La rupture du jeûne se fait en général en famille.

Voilà ce que dit le Coran : Sourate 2 (La Vache) verset 185 à 187

185
- Le mois de Ramadan est celui pendant lequel fut commencée la descente du Coran, en tant que guidance pour les hommes et que preuves ressortissant de la guidance et de la démarcation (entre le bien et le mal). Quiconque parmi vous sera témoin de la naissance de ce mois, le jeûnera. A qui serait malade, ou se trouverait en voyage, incombe un même nombre de jours pris ailleurs. Dieu n'exige de vous que l'aisé, il n'exige pas de vous le malaisé. A vous de parfaire le nombre imparti, en glorifiant Dieu de sa guidance...
- Peut-être lui en aurez-vous gratitude.
186
- Que si mes adorateurs t'interrogent sur Moi, Je suis tout proche à exaucer l'invocation de qui M'invoque, quand on M'invoque. Puissent-ils donc Me répondre, puissent-ils croirent en Moi dans l'espoir selon la droiture...
187
Vous est rendu licite, durant une nuit de jeûne, le rapport avec vos femmes. Ne sont-elles pas votre vêture et vous la leur ? Dieu sait bien que vous vous fraudiez vous-mêmes. Il S'est repenti en votre faveur. Il a passé sur votre faute. Donc, désormais, ayez commerce avec elles. Désirez à la mesure de ce que Dieu vous assigne...
Mangez et buvez jusqu'à ce qu'un fil blanc se laisse par vous distinguer d'un fil noir, à l'aurore. Après quoi jeûne complet jusqu'à la nuit suivante...
Cependant, n'ayez pas rapport avec elle quand vous faites retraite dans les sanctuaires...
- Ce sont là les normes expresses de Dieu. Ne les serrez pas de trop près... C'est ainsi que Dieu explicitent Ses signes aux hommes dans l'attente qu'ils se prémunissent.

(Le Coran, essai de traduction par Jacques Berque)

Leïlett el Kader, La nuit du destin
Cette nuit est propice à la réalisation des voeux. On dit que s'il voit une lumière qui l'ébloui, les voeux du musulman se réaliseront.

Aïd el Adha ou Aïd-el-Kébir
("La Grande Fête"), parfois appelée la fête du mouton

L'Aid el Kebir est la fête qui commémore le sacrifice d'Abraham. Pour les musulmans, Abraham devait sacrifier son fils (Ismael pour les musulmans) comme Dieu le lui avait ordonné. Mais au moment d'executer son geste, Dieu intervint et lui ordonna de sacrifier à la place un bélier. Cette fête a lieu a la fin du pélerinage à La Mecque.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 3 Nov - 1:05 par waz

Vous remercie tous les deux.... pour ces infos....

vais en prendre note.... et les consigner dans un cahier...

Par contre... peut-être que je me suis mal exprimée.... sais pas....

Quand je dis fêtes et évenements " NON RELIGIEUX "

Sans doute plus difficile à trouver pour vous étant donné la multitude de dialectes et cultures dans tout le maroc...


Pense ... quand je demande çà...

A.... des fantasias...fête de la cerise à séfrou....danses(rituels)
sais pas... qui célèbre l'arrivée d'une saison... etc...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 3 Nov - 11:17 par michel18240

WAZZZZZZZZZZZZ JE VAIS VOIR SI JE TROUVE

...........AUJOURD'HUI BEAU SOLEILLLLLLLLLLLL.

FAUT QUE J'AILLE TRAVAILLER

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 3 Nov - 13:02 par courcld

Tiens je croyais que tu etait a la retraite.A peut etre la retraiten au flambeau.J'avais pas tout compris.lol

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 4 Nov - 1:01 par michel18240

Moussem Moulay Idriss: (Fès I Septembre)
Cet événement est l’hommage de la ville entière à son saint patron et représente l’un des plus importants du pays. Lessyndics des corporations, soutenus des notables de leurs corps de métiers, font une collecte. Ces contributionsserviront à couvrir les frais des festivités et le montant des offrandes. La hausse du Mausolée du Saint, en soie bordéed’or, constitue le tribut annuel des tisserands. Marchands, tanneurs, dinandiers, forgerons, cordonniers, offrent destaureaux prétendus aux sacrifices et d’énormes bougies colorées et décorées pour l’illumination du sanctuaire. Legrand jour anive. L’exhibition des offrandes que conduit une longue et fracassante parade commence dès le matin et sepoursuit jusqu’au coucher du soleil.

Moussem Moulay Idriss Zerhoun: (Meknès)
C’est la plus grande fête religieuse que connaît cette petite ville sainte, ville étalée sur un éperon rocheux, dominant lavallée de l’Oued Khoumane et la plaine de Volubilis. Celle-ci abrite le mausolée du fondateur de la première dynastie arabe ayant régné au Maroc «Les Idrissides». Chaque année, à la fin de l’été, les différentes corporations de la médina viennent, les unes après les autres, rendre hommage à leur saint, apportant ainsi de nombreuses offrandes et sacrifices accompagnés de chants et de musiques dont la reproduction de nombreuses processions de troupes folkloriques telles que les Aissaouas, les Hmadcha, et les Hal Touat.

Moussem Moulay Abdellah: (El-Jadida /Août)
La cité de Moulay Abdellah se situe à environ 10km à l’Ouest d’El Jadida. Là où se déroule chaque année ce Moussemgrandiose groupant des milliers de personnes venant de toutes parts du Royaume et autres. Son immense célébrité est due à ses splendides fantasias.

Moussem des Fiancés: (Imiichil I Septembre)
Imilchil est un petit village du Haut Atlas qui se trouve à 2600 mètres d’altitude. Il est de coutume que les jeunes filles de la région se marient le jour du Moussem. Autrefois, un Saint homme bénissait les unions à Agdoul et la légende dit qu’elles vivaient toujours dans la joie et le bonheur. C’est sur l’emplacement ou est enterré cet homme vénéré du HautAtlas que se tient cette cérémonie de fiançailles. C’est l’occasion pour quelques 30.000 personnes des Hauts--Plateaux de se rassembler sous les tentes pendant une durée de trois jours avec leurs troupeaux, leurs chevaux et leursdromadaires. Alors, aux jeunes filles d’évaluer leur beauté, et de se parer de leurs magnifiques bijoux et de danser pendantde longues heures, avant que leur destinée les emmène là où leur nouveau refuge les attend.

Moussem de Guelmim: (Asrir I Juin)
Cette festivité à caractère plutôt commercial, marque le rassemblement d’un nombre inconsidérable de dromadaires. Lemoussem connaît un franc succès auprès de tous les visiteurs quant aux somptueuses festivités qui l’accompagnent et plus particulièrement la danse de «la Guédra» que vous pouvez admirer paisiblement à partir de votre tente et autour d’un succulent méchoui.

Moussem de Tan Tan:
Moussem de Tan Tan ou le grand rassemblement des Hommes Bleus (fin Mai-début Juin):Dans cette petite cité en plein Sahara, se déploie chaque année un immense rassemblement de toutes les tribus mitoyennes à l’occasion du Moussem Sidi Mohammed Maa El Aynine qui couvre à la fois un caractère religieux et commercial.

Moussem des Roses:
Moussem des Roses (Kelaa des M’Gouna / mi-Mai): Au cours de cette journée, et dans un cadre des plus féeriques, sedéroulent des manifestations diverses parmi lesquelles on trouve: folklore, expositions artisanales, une pléiades de charsfleuris formant ainsi un petit paradis roulant, élection de «Miss Rose» suivie d’une agréable randonnée à dos dechameaux, et pour clore en beauté: une extraordinaire excursion dans la vallée des roses.

Moussem des Cerises:
Moussem des Cerises (Sefrou / Juin): Trois journées de fête, de joie et d’allégresse, où de nombreuses compétitionssportives, une fantasia, une retraite aux flambeaux et des attractions foraines ont lieu, le tout suivi de l’élection de«Miss Cerisette» bien sûr après avoir assisté au défilé de son cortège.

Moussem des Dattes:
Moussem des Dattes (Erfoud / début Octobre): Erfoud, ville de fondation coloniale, a gardé les arcades crépies de rose etdes alignements de Tamaris; son attrait réside dans sa situation au bord de l’oued Ziz, en plein coeur du Tafilalt.Dans sa région, où poussent près d’un million de palmiers, se déroule annuellement cette magnifique fête. Cependant, tous les habitants de la région procèdent en familles ou entre amis à la récolte des dattes, par laquelle on acquière une gamme de production très étendue, notamment: Bouzkri, Boufegous, Majhoul, Bouslikhan et autres...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 4 Nov - 1:02 par michel18240

Festival des Arts Populaires ou Festival Folklorique (Marrakech- Juin):
Chaque année au mois de Juin, Marrakech vibre au rythme de son Festival Folklorique, qui se passe dans le cadre impérial du Palais El Badi, ce somptueux palais dont l’immense cour est recouverte de tapis et de décors traditionnels aux mille et une facettes, est prêt pour accueillir musiciens, chanteurs, danseurs, tous issus du monde de l’art et de la tradition populaire au Maroc; sans oublier les milliers de spectateurs venus de partout savourer ces grands moments. On y trouve un panache réunissant, et les danses rituelles de l’Atlas, et celles d’origine saharienne comme la «Dekkah», et la«Guedra» ou encore «les danses rituelles de Gnaoua», cérémonies mystiques héritières des cultes animistes del’Afrique noire.

Festival de Musique Gnaoua d’Essaouira (Essaouira - Juin):
Cet événement a pour objet de rassembler les meilleures formations de la Musique Gnaouie, ainsi qu’une multitude degroupes de Jazz Américains et Européens. Ce spectacle a vu le jour pour la première fois en 1960, ce ffit une tellerévélation que, tout de suite, ce festival prit place parmi les grands «Shows» de classe mondiale.

Festival des Musiques Sacrées(Fès - Mai/Juin):
Fès, Capitale Spirituelle du pays, devient le lieu, chaque année, de rassemblement et de convergence de cultures qui secôtoient dans le monde, sans se connaître. Placé sous le thème de la mondialisation, cet événement né en 1994, a d’ores déjà acquis une aura internationale...

Festival de Jazz aux Oudayas(Rabat - Octobre):
Reflétant ainsi parfaitement les ambitions du partenariat Euro-Méditerranéen évoqué lors de la conférence de Barceloneen 1995, cet événement aura lieu l’année suivante, et sera imposé comme un haut lieu de rencontres, d’échanges etd’expressions, ayant comme principal objet le développement de ce que l’on appelle aujourd’hui le Jazz européen, tout en permettant à l’occasion, l’ouverture de la scène aux jazzmen marocains dont la musique syncopée est profondément ancrée dans les traditions millénaires du Maghreb.

Festival International du Film (Marrakech - Septembre):
Cet événement solennel permet, au delà de son impact substantiel sur les plans économique et touristique « la création non seulement d ’ une plate-forme de rencontres, d ’ échanges et de dialogue mais également une promesse de collaboration entre ceux qui font et aiment le 7 ème art. Le festival en est seulement à sa deuxième édition en cette année de 2002, il sera désormais organisé par la (Fondation du festival International du film de Marrakech) et présidé par Son Altesse Royale le Prince

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 4 Nov - 1:04 par michel18240

Folklore Ahidouss:
L ’ Ahidouss du Moyen Atlas, que les danseuses et danseurs d ’ Oulmès et Khénifra savent exécuter dans sa pureté originelle, est un enchantement visuel; les femmes sont, pour la plus part, très jeunes et fort jolies; les robes, influencées par les costumes citadins, sont de couleur claire et gaie; hommes et femmes forment un grand cercle et se balancent au rythme du «Bendir», ils esquissent des figures simples, avancent et reculent; les gestes restent discrets, empreints de pudeur et de dignité, pendant la danse, les poètes récitent leurs œuvres.

Folklore Ghiatas:
Les Ghiatas: surnommés les guerriers, fusils en mains, ils dansent au son du tambour et des musettes. Ils ne procèdent pas au chant, mais poussent des cris sourds et cadencés, les danseurs simulent des cavalcades, s ’ amusent des armes comme avec des jouets, les mettent sur leurs têtes, ils épaulent, tournent le canon de leur fusil vers le sol et, sur l ’ ordre bref, font exploser leur charge de poudre, mettant en joue un ennemi imaginaire. Là se résument les principaux attraits de cette troupes guerrière.

Folklore Gnaoua:
Les Gnaouas: descendants d ’ anciens esclaves issus de peuples originaires d ’ Afrique Noire, leur danse appartient à la musique de confrérie. A travers le Maroc, les Gnaouas sont principalement maîtres musiciens, joueurs de crotales, des voyantes, des médiums ou des adeptes. Ils pratiquent un rite de possessions allant quelquefois jusqu ’ à la transe, appelée «derdeba», ce rite se déroule uniquement la nuit, durant laquelle sont invoqués des saints et des entités surnaturelles. Les instruments utilisés ne sont autres que de «Guembri» sorte de luth tambour à registre bas, les «qraqech»crotales et, des tambours de grande dimensions.

Folklore Dekkah Marrakchia:
La Dekkah Marrakchia: Ce Divertissement rythmique n ’ est pas celui des professionnels mais d ’ artisans et de petits commerçants de la ville de Marrakech; ils forment cet orchestre étrange, composé essentiellement de tambourins en terre cuite de différentes dimensions; les battements des mains s ’ accélèrent, les voix aussi suivent, l ’ ensemble crée une homogénéité incroyable. L ’ ambiance est des plus explosives quant à l ’ enchaînement qui se fait sans aucune pause.

Folklore Guédra:
La Guédra: les attitudes et le gestuel de cette célèbre danse issue de la splendide région de «Goulmine» située dans le sud marocain, relèvent d ’ un symbolisme fort ancien, il est évident qu ’ on assiste là, à la reconstitution de quelque cérémonie rituelle mystico érotique dont l ’ origine revient à la nuit des temps. Cette danse est caractérisée, au vu du rythme de la «Guédra» qui signifie marmite en arabe (sorte de tambour de terre cuite recouvert d ’ une peau), par l ’ émergence des mains de la danseuse aux doigts chargés de bagues, les yeux fermés comme en extase, affectant ainsi un mouvement de balancier. Cette danse reste l ’ une des plus riche et spectaculaire du folklore marocain.

Folklore Ahouach:
C ’ est la célèbre danse des vallées du Haut-Atlas( région de Ouarzazate). Debout, des femmes aux longues robes multicolores attendent, en cercle, figées. Au centre de ce cercle, blottis souvent autour d ’ un grand feu, des hommes, vêtus de leurs amples «Djellaba»blanches, chacun tient en ses mains un «Bendir»(sorte de tambourin garni d ’ une peau tendue). Dans le silence de la nuit, éclate une mélopée lancée sur un ton suraigu. Une sorte de long cri plutôt qu ’ un chant; tous les tambours, sur un ton commun, lui répliquent; alors, surgit le chant des hommes;il monte, s'accroît et se rue vers le ciel, les femmes, à leur tour, épaule contre épaule, ripostent, le rythme s ’ allonge et se rallonge lentement, parfois même jusqu ’ au lever du jour.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 4 Nov - 1:56 par waz

Merciiiiiiiiiii infinimenttttttttttt


Michel

C'est bien ce que je demandaissssssssssssss

et t'as trouvé ....

vais lire dans son intégralité demain.... car ce soir il est tard et
je suis fatiguée....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 7 Nov - 15:33 par *Aliya*

merci michel,très interessant tout ça :nnxfgn:

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum