10 septembre, à retenir ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16082008

Message 

10 septembre, à retenir ...




Le 10 septembre, démarrera le LHC, la plus grande expérience physique jamais réalisée. Elle cherchera le boson de Brout-Englert-Higgs, le chaînon manquant de notre modèle de l'univers. Avec, à la clé, des prix Nobel pour deux physiciens belges que nous avons rencontrés.
C'est maintenant officiel : la circulation, à - quasi - la vitesse de la lumière, des premiers faisceaux de noyaux d'hydrogène et d'antihydrogène, dans le LHC, le "grand collisionneur de hadrons", aura lieu le 10 septembre prochain au Cern, près de Genève, sous la frontière franco-suisse. Le plus grand accélérateur de particules jamais construit dans le monde démarrera pour découvrir les secrets encore cachés de l'univers.


Des milliers de scientifiques ont préparé le LHC depuis sept ans. De gigantesques détecteurs sont nichés dans des cavernes grandes comme Notre-Dame de Paris et enfoncées à 100 m sous le sol. Jamais, à part le spatial, une expérience n'aura coûté aussi cher. Le prix total du LHC, qui fonctionnera plus de dix ans, sera de 6,5 milliards d'euros, dont 3,6 pour la seule construction de la machine.

Le modèle standard unifie notre monde apparemment complexe et désordonné. Dans son acceptation actuelle, il prévoit qu'il y a douze particules élémentaires, les briques de l'univers : six "quarks" (un nom tiré par Murray Gell Mann d'un livre de James Joyce et dont l'assemblage donne le proton ou le neutron) et six "leptons" (dont l'électron). La plupart de ces particules n'existent que dans les accélérateurs de particules et n'ont vécu que dans les premiers instants de l'univers, notre monde courant se contentant de quatre particules élémentaires.

Le modèle standard suggère aussi que les quatre forces (cinq, si on sépare l'électricité et le magnétisme) de l'univers peuvent être unifiées dans une même équation, une superforce. Un concept apparemment surprenant. Car comment imaginer que les éclairs, l'électricité, le magnétisme de l'aimant, la radioactivité, ou les forces nucléaires des réacteurs ou de la bombe atomique ne sont finalement que des formes diverses d'une même force ?

Ce modèle introduit des forces agissant à l'échelle subatomique et donne une explication unifiée de l'origine de ces forces et de la masse des particules : celle de l'électron, du proton et des quarks. Cette avancée dans la compréhension de l'univers a été rendue possible par la découverte théorique, en 1964 déjà, de Robert Brout, François Englert et Peter Higgs. Ils ont postulé l'existence d'une particule - ou même d'une famille de particules - qu'on a appelée ensuite "le boson de Higgs" ou, mieux, "le boson de Brout, Englert et Higgs" (BEH). "Le Higgs, c'est la particule de Dieu", a dit le prix Nobel Leon Lederman.

Ces particules seraient les agents provoquant les ruptures de symétrie et donnant la masse. Pour en comprendre le mécanisme, il faut imaginer Johnny Hallyday entrant dans une salle remplie de fans. Ceux-ci forment le champ BEH. Johnny est la particule. Quand il traverse la pièce, les gens s'agglutinent autour de lui, freinant sa progression, lui donnant une inertie et, donc, une masse. Par contre, un inconnu entrant dans la même pièce ne serait pas freiné et n'acquiert pas de masse, ou beaucoup moins.

Il est capital pour les physiciens du monde entier de savoir si ce boson existe ou non.


N'oubliez-pas! Le 10 septembre ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

10 septembre, à retenir ... :: Commentaires

avatar

Message le Sam 16 Aoû - 17:46 par yousef

[b]bof???????????????

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum