ecole buissoniére

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16062008

Message 

ecole buissoniére




:hgdnjsd: :hgdnjsd:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

ecole buissoniére :: Commentaires

avatar

Message le Lun 16 Juin - 13:39 par yousef

[b]si la prof ne donne pas les cours alors les eleves vont se promener.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 16 Juin - 14:29 par jean

Je vais mettre en ligne un exercice auquel je m'étais prêté il y a quelque temps pour ma venue à Fès et Fati peut corriger ce dernier si elle veut ou l'agrémenter

Arrivée à l’aéroport et prendre un taxi

Pouvez-vous me déposer à l'hôtel Jnan Palace ? = momkin tnazalni fi hotel Jnan Palace ?

Combien coûte cette course ? = chhal taman dial had chi

Arrivée à l'hôtel

arriver à l'hotel = wsalt l'hotel

Bonjour,

Je viens pour la réservation concernant la chambre n° 27 au nom de Ptitamour = jit ala hsab lhajz diyal ghorfa rakm 27 bi ism Ptitamour


Avez-vous une table de disponible pour diner ce soir ? = kayna chi tabla khawya laacha had laachiya

A quelle heure est servi le petit déjeuner le matin ? = ina saa kaywjed lftour fsbah

Pouvez-vous m'indiquer où se trouvent les toilettes s'il vous plait ? = imken lik twarini toilette ila smahti

Pardon, pouvez-vous nous réveiller à 09 heures ? = ila smahti, imkan lik tfiyakni maa tsoud

Je vous en remercie = kanchrek

merci = chokran

Pouvez vous m'indiquer ou se trouve la boulangerie = momkin twrili fin kayna lmakhbaza

le boucher = lgazar

le marchand de journaux = li kaybia journal (ou bien lkiosque fine kaytbaa journal)

le super-marché ? = super marche (ou bien en dit le nom du super-marché comme marjane ou bien assima ou bien aswak salam .........)

Tous ces plats ont l'air délicieux mais que me conseillez-vous ? = had al oklat baynin ldad bach katnsahni


Pouvez-vous m'apporter l'addition ? chhal 3andi ou bien ila smahti chhal taman

Je désirerais une bouteille d'eau svp = bghit karaa dial lmae ila smahti

l'eau = lmae

le pain = lkhobz

e beurre = zobda

le verre = kass

le couteau = mousse

C'était délicieux !!!! = hadchi ldid ou bien bnin :ukiuly:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 16 Juin - 17:33 par Invité

jean rien à dire
20/20+

Revenir en haut Aller en bas

Message le Lun 16 Juin - 22:26 par Ibtissam

Trop fort Jean

Tu vis au Maroc?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 17 Juin - 8:30 par jean

J'aimerais bien Ibtissam

Merci
fatifleur

Jean

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 17 Juin - 23:09 par Invité

c'est la fin de l'année et les evaluations commencent moi j'ai bien revisé j'espere avoir une bonne note:
nti;toi au femini
nta:toi au masculin
mnin nta?/tu es d'ou?
mnin nti?/tu es d'ou?
ana man agadir/je suis d'agadir
wanta? et toi?
ana man casa/je suis de casa
àkbak agadir/tu te plait à agadir?
àjabni bezaf/ça me plait beaucoup
jaw meziane youm/il fait beau aujourd'ui
fia jouà namchi nakol/j'ai faim je vais manger
bisaha/bon appetit
chokrane bezaf/merci beaucoup
ila lika/au revoir

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Juin - 9:11 par jean

:nnxfgn: Mehdi

Attendons les corrections

je vais aussi mettre mes révisions :hg,erg:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Juin - 10:08 par jean

Moi Mehdi, j'ai révisé la grammaire et ai trouvé un très beau cours à ce sujet

Si tu veux le lire

Outre les mots, il n'en demeure pas moins qu'il y a quelques règles de grammaire à assimiler


J'ai trouvé quelques articles très bien fait à cet effet. et si nous commencions par l'article


L'article

A la différence du français qui distingue l'article défini de
l'article indéfini, l'arabe n'en distingue qu'un, c'est el. Il se place
devant le nom et sert pour le masculin, le féminin, le singulier et le
pluriel :

el-hawli (le mouton)

hawli (mouton)

el-beqra (la vache)

beqra (vache)

el-bnât (les filles)

bnât (fille)

el-khîl (les chevaux)

khîl (chevaux)


Attention : lorsque le mot devant lequel on doit mettre l'article
commence par les lettres d, d, l, n, r, s, s, ch, t, t, z, z, c'est à
dire les lettres que l'on prononce avec les dents ou lal angue, on
contracte le l de l'article avec la première lettre du mot qui se
trouve par la suite redoublée :





el-zîf --> ez-zîf (le foulard)


el-râss --> er-râss (la tête)


el-snâne --> es-snâne (les dents)


el-nâr --> en-nâr (le feu)





Il faut arriver par soi-même à opérer cette assimilation
instinctivement. Il s'agit d'ailleurs ici de la loi phonétique du
moindre effort qui fait qu'il est autrement plus aisé de prononcer
ennâr que elnâr !





Remarque : les articles indéfinis un, une, des, ne s'expriment pas
en darija ou se rendent par le mot wâhed (un, adjectif numéral) suivi
du nom avec article, ou encore par chi (quelques, des) :

un âne

wâhed el-hmâr

une ânesse

wâhed el-hmâra

des ânes

wâhed el-hmîr

quelqu'un

chi wâhed

quelquefois

chi merrât

des gens

chi nâss


Pour simplifier, chaque fois qu'un article est précédé d'une voyelle, on élimine le "e" de l'article :


'end-i el-floûss devient 'end-i l-floûss (j'ai de l'argent).

Les participes


Le dialectal marocain connaît deux types de participe : les
participes actifs et les participes passifs. Les premiers s'apparentent
aux noms d'agents (celui qui "fait" l'action) et peuvent se traduire en
françaispar un participe présent. Les seconds s'apparentent aux noms de
patients (celui qui "subit" l'action). Ils sont rendus en français par
le participe passé. Les uns et les autres se reconnaissent à leur forme
: fâ'l pour les premiers (succession de : consonne + â + 2 consonnes),
et mef'oûl pour les seconds (succession de : m + e + 2 consonnes + oû +
consonne).





La racine verbale trilitère (formée de trois consonnes) donne :





- des participes actifs ayant un "a" après la première consonne

kâtb écrivant

kteb (racine KTB, écrire)

dârb frappant

dreb (racine DRB, frapper)

sâkn habitant

skene (racine SKN, habiter)

hârg brûlant

hreg (racine HRG, brûler)

tâlb demandant

tleb (racine TLB, demander)

- des participes passifs ayant me- parfois ma- devant la première consonne et -oû- après la seconde

mektoûb écrit, destin

kteb (écrire)

medroûb frappé

dreb (frapper)

meskoûne habité

skene (habiter)

mehroûg brûlé

hreg (brûler)

metloûb demandé

tleb (demander)

Pour ce qui est des paricipes actifs et passifs des verbes de plus
de trois consonnes, ils s'obtiennent généralement en mettant m- ou mou-
devant la première consonne du verbe et -e- ou -i- avant la consonne
finale :

mouterjim traduisant, traducteur

terjem traduire

mnervez énervé

nervez énerver

mou'ellim enseignant, instituteur

'ellem enseigner

mzewweq décoré

zewweq décorer

mrebbe' assis jambes croisées

rebbe' croiser les jambes

Les participes passifs et actifs sont variables en genre et en
nombre. Ils suivent en cela les règles de formation du féminin et du
pluriel, à savoir a et ât pour le féminin et îne pour le pluriel :

féminin

Masculin

mesroûqa volée

mesroûq volé

mektoûba écrite

mektoûb écrit

moufewwida négociatrice

moufewwid négociateur

Pluriel

Singulier

mou'ellimât enseignantes

mou'ellima enseignante

mselmîne soumis (musulmans)

meslem sousmis (musulman)

mselmât soumises (musulmanes)

mselma soumise (musulmane)


Le participe présent du verbe "être" kayne (étant, existant) reste
invariable comme l'expression "il y a" qui lui correspond en français,
d'autant plus que le nom qui s'y rapporte est placé après lui.





kayne zenqa twila (étant rue longue)


il y a une longue rue





kayne kameyyou hmer (étant camion rouge)


il y a un camion rouge





kayne ed-dyoûr el-qdâm (étant les-maisons les-vieilles)


il y a de vieilles maisons

Les adjectifs

L'adjectif, en darija, se place toujours après le nom qu'il
qualifie. Il s'accorde en genre et en nombre avec lui. Les règles de
formation du féminin et du pluriel des adjectifs sont les mêmes que
celles des noms :

un grand avion

teyyara kbîra

un hôtel cher

fendeq ghâli

des gens nombreux

nâss ktarîne

de jolies filles

bnât zwinât


Comme adjectif épithète, si le nom est déterminé, il prend l'article au même titre que le nom qu'il qualifie :





el-mdîna el-kbîra (la-ville la-grande)


la grande ville





ech-chejra es-sghîra (l'arbre le-petit)


le petit arbre





es-sâk el-byed (le-sac le-blanc)


le sac blanc





es-sârwal ej-jdadîne (les pantalons les-neufs)


les pantalons neufs





Comme adjectif attribut, il ne prend pas d'article même si le nom
auquel il se rapporte en a un (voir la page consacrée aux phrases sans
verbe) :





es-sfer s'îb (le-voyage pénible)


le voyage est pénible





el-hmel tqîl (la-charge lourde)


la charge est lourde





el-gemra kâmla (la-lune pleine)


la lune est pleine





Certains adjectifs sont employés comme des noms, comme c'est le cas en français :

el-zreq le bleu

el-byed le blanc

el-'âlm le savant

el-khel le noir

es-skhoûne le chaud

el-khder le vert

La marque du féminin "a" provoque parfois des modifications vocaliques :

autre

akhoûr (m.) oukhara (f.)

jaune

sfer (m.) sefra (f.)

rouge

hmer (m.) hemra (f.)

vert/e

khder (m.) khedra (f.)


L'adjectif indéfini français "quelque" a pour équivalent chi :





bghît chi hâja je veux quelque chose





qrît chi ktoûb j'ai lu quelques livres





Attention : chi a par ailleurs d'autres sens qu'il ne faut pas confondre.





- Il peut être adverbe :





chi settîne d en-nâss (quelque soixante de les-gens)


quelque soixante personnes





- Il peut être une variante du deuxième segment de la négation "ne...pas" :





ma mchaw-chi (ne ils/elles-sont-partis/es pas)


ils/elles ne sont pas partis/es





- Il peut être l'équivalent de "chose" :





chi ghrîb hada (chose étrange ceci)


ceci est une chose étrange





hâd ech-chi mouhimm (cette la-chose importante)


cette chose est importante

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Juin - 12:37 par Invité

mehdi et jean,des élèves studieux rien à dire
jean juste une petite remarque concernant alkhil:dans certaines regions surtout le centre du maroc,si tu appuie sur le mot khil ça ne donne pas le mot cheval mais amant,le mieux c'est de dire alkhail ou alàwd
tu as aussi alkhal .......vinaigre
alkhal.(si tu allonge le a).......oncle maternel

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Juin - 14:53 par Invité

iwa moàlimati jamila j'ai une bonne note alors???? :fgshnb:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mer 18 Juin - 15:20 par jean

Merci Fati pour ces précieuses remarques :fgshnb:

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum