Hagouza

Aller en bas

15062008

Message 

Hagouza




Bonsoir mes amis(es) une des traditions marocaines c'est HAGOUZA qui fait partie intégrante de notre culture, avez-vous une idée sur ce sujet ? merci
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Hagouza :: Commentaires

avatar

Message le Dim 15 Juin - 2:11 par Invité

Hagouzza est connu également sous le nom de yanayer. C’est le nouvel an amazigh. Ce calendrier est considéré comme calendrier agricole. Les militants amazighs lui ont donné une date de départ : 950 avant j.c. nous sommes en 2958. cette fête est célébrée dans toutes les régions du maroc le 13 janvier qui correspond au 1er yannayer .à cette occasion selon les régions, on prépare un plat de couscous, abaddaz ou tagoulla qui sont tous des plats amazighs. A vous…

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Juin - 14:54 par nanou

super intéressant, non non anir a toi encore mon cher... t'as l'air de bien t'y connaitre en ce qui concerne le maroc et toi aussi moulay, alors je suis toute ouïe messieurs

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Juin - 16:07 par Invité

pourquoi -950 ?

c'est la date qui marque la prise du pouvoir des amaighs( berberes, libiens...etc.) en égypte.

pour en savoir plus >>>ciliquez >> ICI

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Juin - 16:53 par Invité

moi tout ce que je sais dans notre region de doukkala on appelle ce jour du 13 janvier (qui aun rapport avec le calendrier julien de jules cesar,donc ça rappelle des siecles de presence romaine au Maroc)on l'appelle yanayer ou l3am lfilahi(l'année agricole) et on mange un couscous bi sab3 khadari(couscous aux 7 légumes) et on mange berkoukach,c'est ça ou je dis n'importe quoi?????

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Juin - 17:14 par Invité

fatifleur a écrit:c'est ça ou je dis n'importe quoi?????

rassure-toi! c'est juste et ça n'est pas en contradiction avec ce que j'ai écrit.

mais yanayer n'est pas romain. il veut dire en tamazight le premier moi.

yan + ayour >>>yan= 1 et ayour= moi. c'est le premier moi de l'année :hg,erg:

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Juin - 20:43 par Invité

Bonjour ANIR, Bonjour fatifleur, Bonjour nanou, ce qui est maintenant vrai et certain c'est que notre génération a bien fêté cet événement la nuit du 20 ième jours de Lyali ( année agricole) qui se présente souvent au mois de janvier de chaque année , la manière ce diffère d’une région du royaume à l’autre, en général c’est du couscous entouré de la chaleur et de l’amour de l’ensemble des membres de la famille, c’est aussi normal que notre culture actuelle est le fruit d’un mélange de deux cultures une arabe et l’autre berbère et cela grâce à plus de 14 siècles de mariage et de fusion de sang, mais ce qui est anormal et très honteux pour nous c’est que nous commençons maintenant de détruire ce qui a été construit par nos ancêtres et de perdre nos coutumes et nos habitudes , parmi eux la tradition de la fête de Hagouza qui est en voie de disparition de nos foyers, de nos esprits et de l’éducation de nos enfants .
Je vous propose de lire ce que j’ai pu trouver sur le site « yabiladi.com » concernant ce sujet : merci


Début de citation
« Les Marocains ont fêté Hagouza le 13 janvier2008, ceux du Maroc bien sûr, car les Marococanadiens, comme une bonne partie de la nouvelle génération, ignorent, en leur grande majorité, la plus ancienne fête qu'ai connue le Maroc.
Hagouza est célébrée depuis la nuit des temps par le monde agricole au Maroc, et même par la population de la ville, dans la mesure où celle-ci entretenait des liens étroits avec la campagne, car, jusqu'à une date récente, les familles de Fès, Marrakech, Rabat, Boujaad, etc… possédaient des vergers, jnane, exploités par des métayers qui leur remettaient régulièrement, généralement le jour du souk, une partie des produits récoltés.
Mais pourquoi justement le 13 janvier, et quels en sont les rites?
Pour répondre à la première question, il y a lieu de remonter le cours de l 'histoire en matière d'astronomie, et précisément jusqu'à l'an 46 avant Jésus- Christ où Jules César, de retour de chez Cléopâtre, introduisit à Rome le calendrier égyptien solaire d'une année de 365 jours divisée en douze mois, avec une année bissextile de 366 jours tous les quatre ans, alors que la mesure du temps se fondait à l'empire romain sur les cycles de la lune comme l'actuel calendrier musulman, mais une année ne comptait que dix mois inégaux de 30 et 31 jours et débutait le premier mars.
Ainsi, le calendrier dit julien, relatif à Jules César son promoteur, a vu le jour en Europe, et est resté en vigueur dans l'ancien monde pendant plus de quinze siècles. Bien qu'il ne soit plus officiellement utilisé par les pays, ce calendrier est toujours appliqué pour calculer les dates des fêtes religieuses des religions chrétiennes orthodoxes. Aussi, le Noël orthodoxe est tombé, non le 25 décembre 2002, mais le 7 Janvier/Février 2003. Il est également utilisé par les historiens pour accorder les dates des événements énoncés dans le calendrier calendrier grégorien que nous allons expliquer sous peu, et enfin par les agriculteurs marocains pour la célébration de Hagouza, soit le 13 janvier, et le calcul des phases agricoles telles que Elliali, Batnel houte, Trea etc… d'ailleurs Hagouza marque la moitié de la phase Elliali qui dure 40 jours, commençant, par conséquent, le 25 décembre, jour de Noël. Afin de rapprocher le début de l'année de la date de naissance de Jésus-Christ, le pape Grégoire Xlll a converti la nuit du 15 octobre 1582 en le 4 du même mois et de la même année pour l'entrée en vigueur de son calendrier désormais connu sous l'appellation de calendrier grégorien et admis aujourd'hui de façon quasi-universelle, la preuve, la célébration du 31 décembre sur toute la planète. Les 11 jours qui séparaient les deux calendriers en 1582 sont passés présentement à 13 du fait du retard que le calendrier julien accuse sur le calendrier grégorien. Ainsi le Noël chez les coptes d'Égypte n'est pas célébré le 25 décembre, mais le 7 janvier du calendrier julien, toujours en vigueur chez les héritiers des pharaons et dans l'église orientale.
La nuit de Hagouza est donc l'équivalent de la Saint-Sylvestre pour le monde rural ou ceux qui ont des attaches avec lui, mais quelle en est l'origine?
Nous pensons que Hagouza est l'un des vestiges des mille années d'influence romaine au Maroc. En tant que colonie de cet empire, le Maroc était tenu au calendrier julien qui n'a pas été affecté par l'avènement du calendrier lunaire qui accompagnait l'islamisation du pays du fait que les cycles agricoles n'obéissent qu'au calendrier solaire fixe d'une part, et d'autre part, le Maroc était devenu depuis longtemps, non seulement un pays indépendant, mais un empire hostile à toute influence étrangère d'autant plus que la réforme du pape Grégoire Xlll avait une connotation religieuse.
Quant aux rites de Hagouza, ils diffèrent d'une région marocaine à l'autre, mais leur point commun est gastronomique. Ainsi, à Fès, la ville citadine par excellence,mais aussi capitale de toute une région agricole, Hagouza y est célébré par la préparation de mets dont Herrbel, soupe de blé concassé et de lait entier est la principale spécialité. Les Fassis préparent également à cette occasion de petits pains ronds incrustés de raisins secs offerts aux enfants avec les fruits secs, Fakia ,les oranges et les marrons du chêne vert marocain. À noter que les deux derniers fruits abondent en pareil époque de l'année. Parmi les anecdotes qui agrémentent Hagouza ou Houaguez dans la ville de Moulay Driss, on pourrait citer celle qui consiste à inciter les enfants à ingurgiter le plus de victuailles possibles afin de ne pas s'exposer à la suie, keffous el fakher qui vient salir les petits corps des bambins qui ont manqué d'appétit. À Boujaad, l'ancienne capitale du Tadla et berceau de la célèbre Zaouia des Charquaoua, le dîner du 13 janvier est fait de couscous au poulet et impérativement aux sept légumes.Ce repas est caractérisé par trois éléments inédits » fin de citation

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 15 Juin - 22:21 par Invité








je ne discute pas l’origine du calendrier. Je dis tout simplement que ce calendrier à été adopté par les amazighs. la fête de hagouza fait partie des tradition amazighs et c’est pour cette raison que ce calendrier est appelé calendrier amazighe. C’est un calendrier qui existe toujours. Yanayer est fêté par les associations amazighes à travers le monde. Cette fête est même devenue une fête nationale aux îles canaries dont les autochtones sont d’origine amazighe. Je pense qu’elle deviendra une fête nationale chez nous dans peu de temps. Cette année la télévision marocaine à pour la première fois diffusé des reportages sur les festivités du nouvel an amazigh au maroc. Cette fête est également célébrée par les amazighs à travers le monde.ciliquez >>>
ICI



Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum